Gorah

C'est la main verte, poto...