Gorah - Un été de merde (clip vidéo)

Morceau issu de la mixtape UN ÉTÉ DE MERDE disponible gratuitement sur HTTP://WWW.GORAH.FR

composé par Kosi Boy Choeurs : L'aborigène Mix et master : Raheem @ NoName Studio

Paroles :

2012, 9.3.4.0.0., St-Ouen, en juin, juillet et aout, franchement...y'a mieux, écoute :

Le dimanche matin à part dormir qu'est-ce qu'on demande le plus?
J'suis réveillé par l'installation d'un stands des puces
Sur l'instant j'sais plus dans quelle galaxie j'me trouve
Pas loin d'la porte de Clignancourt mais ma mémoire a des troubles
J'ai grave la tête dans l'zef
J'me lève, vite aife, ptit dej
Smoothie banane et stick de zeb
Ca va déjà mieux, j't'explique hier
J'étais programmé sur une ressoi de rap
Dans un ex-squatt de schlag, bref un concept de barge
(Au final) ca relevait plus d'un spectacle de foire
J'ai dit : "j'm'en tape de votre open mic, ca empeste grave, j'me barre"
Et me voilà dans les rues d'une banlieue obscure
L'idée du chemin retour me torture
J'cherche même pas d'noctambus, je sais que c'est dead
J'maudis l'ciel mais c'est que le début d'un été d'merde



Cannette après cannette on combat la canicule
Paris plage, c'était plutôt cool sur leur fascicule
Va dire aux jeunes d'en bas qu'on n'meure pas de lassitude
C'est pour mes potos qui passent un été d'merde



La nuit, entre les sirènes, les coups d'surin, les cris
les jeunes qui roulent sur une roue, jusqu'au matin, j'écris
Quelques lignes j'sais pas qui elles vont intéresser
On est le produit de son environnement, le mien est rincé
Le jour, entre la chaleur et les bruits, le soleil brille
Mais n'illumine pas la noirceur des esprits
C'est l'désespoir de moisir deux mois ici
A la limite on préfèrerait le village de c'connard de K-mini
Bedave, bedave, avec l'ennui c'est pas l'envie qui diminue
Dans ma ville, les pénuries durent à peine dix minutes
Tout l'monde veut son ptit sachet, sans ca c'est l'anarchie
Y'a plus de terrains d'shits que de supermarchés
Près de la moitié d'la ville pointe au pole emploi
On connait la survie, mais sans l'décor de koh lanta
Faut qu'on taille, sérieux, c'est à s'demander quel est cet endroit?
J'ai passé l'âge de tenir les murs, ils tiennent sans moi



Cannette après cannette on combat la canicule
Paris plage, c'était plutôt cool sur leur fascicule
Va dire aux jeunes d'en bas qu'on n'meure pas de lassitude
C'est pour mes potos qui passent un été d'merde



En aout, sur St-Ouen y'a tout l'monde qui reste,
Les jeunes biznessent, On s'fait vite iech, moi, pour pas mourir de tristesse
J'ai quelques beats qui pètent
Alors J'lance une p'tite mixtape
Vite aife, j'appelle pas plus d'dix têtes
Des gars fidèles : Logan et Grain d'octobre rouge,
Yoda, Moax, Pikk, L'aborigène,
Et pour la bande-son, Kosi boy, Lyrik, Boolchampion
J'ai même lâché quelques échantillons
On dit que le tort est toujours sur les absents
Mais les absents, ces bâtards sont partis en vacances
Tant pis pour eux, ils ratent un été pourri
Nous, on est derrière l'ordi à bosser comme des fourmis
On fournit le taf, on augmente le rythme
en même pas un mois, on prépare onze titres
Dernière étape, pour m'faire un kif
J'pars à Meda mixer mon disque



Cannette après cannette on combat la canicule
Paris plage, c'était plutôt cool sur leur fascicule
Va dire aux jeunes d'en bas qu'on n'meure pas de lassitude
C'est pour mes potos qui passent un été d'merde"

Vidéo précédente Retour Vidéo suivante
Ajouter un commentaire